Guide d'hygiène numérique - Garder son système et ses applications à jour

Même avec la meilleure volonté du monde et des développeurs consciencieux, aucun logiciel n'est exempt d'erreur de programmation. De plus, on trouve régulièrement des failles ou des cas d'usages qui n'ont pas été envisagés au départ. Il est donc important de garder son système à jour et d'appliquer régulièrement les mises à jour déployées par les éditeurs de logiciels.

If it ain't broke, don't fix it...[1]

C'est vrai, se précipiter sur la dernière version d'un système d'exploitation est rarement une bonne idée. On a parfois des outils qui ne sont pas supportés immédiatement par la nouvelle version.

On peut se retrouver avec un scanner ou une webcam dont le pilote n'a pas été mis à jour. Il peut aussi arriver que des outils complémentaires soient considérés comme obsolètes et ne soient plus supportés. Certaines applications peuvent ne plus être fonctionner temporairement le temps que l'éditeur adapte son code. Il faut donc se laisser un peu de temps pour planifier la bascule et se documenter avant de sauter le pas.

... oui mais non en fait

Mais quand un éditeur publie une mise à jour de ces logiciels, c'est la plupart du temps pour combler une faille de sécurité ou corriger une erreur. Il est donc sage de mantenir son système à jour.

Conserver un vieux MS-DOS dans un coin parce que l'éditeur n'a jamais mis à jour l'application sur laquelle toute la chaîne de valeur de l'entreprise repose depuis des décennies, c'est très risqué : L'éditeur n'existe probablement plus ou n'a plus les compétences pour maintenir ou réparer l'application, l'employé qui a mis en service l'application n'est plus là depuis longtemps, il n'existe plus de pièces détachées pour réparer une interface propriétaire, etc. Tant que cela fonctionne, c'est OK, mais en cas de panne...

Mais même dans le cadre de l'informatique personnelle, conserver des versions obsolètes de ses logiciels peut être dangereux. La raison la plus évidente et la série de failles de sécurité béantes. En plus de poser un risque de perte de données, cela peut littéralement transformer une machine en zombie qui va disséminer via le réseau ou des supports d'échange de données tout un tas de logiciels malicieux, ou servir de vecteur d'attaque.

Et pourtant ce n'est pas compliqué

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bons reflexes à avoir :

  • Un petit tour régulier dans les préférences système ou Windows Update
  • Lancer une application et la laisser chercher si une mise à jour est disponible, voire lancer le menu qui va chercher les mise à jour
  • Aller sur la boutique d'applications de son appareil mobile et vérifier la présence de nouvelles versions des applications et/ou du système

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Note(s)

  1. ^ Littéralement : "Si ce n'est pas cassé (ou en panne), ne le réparez pas."

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : https://justhouz.com/index.php?trackback/10

Haut de page